Les Game Jams : entre créativité, technique et collaboration

Les Game Jam, c’est une idée qui paraît toute simple : concevoir un jeu en regroupant différents talents d’horizons divers. Souvent basé sur un week end, les participants doivent donc créer un jeu (du graphisme jusqu’au mécaniques de jeu) en un temps record. Les contraintes sont importantes mais elles permettent de cadrer les équipes afin qu’elles arrivent à un jeu modélisé et jouable.

Un boost de créativité

Avec des développeurs de jeux vidéo, mais aussi des graphistes, des game designers, des sound designers, l’idée est de réfléchir sur un concept de jeu.

La plus grosse contrainte est celle du temps (souvent 48 heures) et implique une organisation presque militaire.

Dans la production classique, certaines étapes doivent être réalisées avant d’autres, entraînant donc un effet de chaîne. Lors de Game Jam, c’est l’inverse. Toutes les étapes doivent être faites presque en même temps, permettant l’aboutissement du jeu.

Du jeu, de la passion et des rencontres

Lorsque certains jeux mettent plus de 2 ans à être produits, on comprend facilement le challenge qu’est la Game Jam. Bien que le jeu ne doit pas forcément être fini, il doit être jouable par le jury.

Il n’est pas rare qu’un jeu commencé lors de Game Jam soit continué après coup par les équipes pour le commercialiser. C’est le cas pour A Normal Lost Phone ou Super Hot. Il arrive même que des studios se créent à la suite d’une Game Jam !

Puisque nous ne sommes jamais à l’abris d’une très bonne idée qui fonctionne, les Game Jam sont l’endroit parfait pour se lancer. Les idées les plus saugrenues fonctionnent souvent très bien et engendrent beaucoup de revenus, une fois le jeu sorti. Si le défi de créer un jeu en un temps record avec des gens que vous ne connaissez pas vous plaît, lancez-vous !