Décortiquons ensemble ce qu’est la Pop Culture

La Pop Culture, c’est quoi ?

On distingue la pop culture comme un ensemble de goûts collectifs dits “mainstream”, souvent issus du divertissement.

Marvel, Disney ou encore Dragon Ball ont leurs fans, leurs figurines et leurs objets dérivés.

Habituellement, la pop culture correspond aux fans de Star Wars arborant leur t-shirt à l’effigie de Dark Vador, de Trekkies saluant à la mode vulcain ou encore de fans de BD cherchant leur facteur mutant. Mais elle représente aussi une véritable mine d’or pour le marketing !

Une communication culturelle

Afin de se rapprocher de leur cible, de nombreuses marques font appels à des licences.

Récemment, on peut citer Vans et son co-branding avec Nintendo ou encore Undiz qui sort une collection Harry Potter suivant de près leur édition Star Wars de l’année dernière.

Les marques s’inscrivent ainsi durablement dans la tête des consommateurs grâce à la nostalgie créée, leur donnant par la même occasion un sentiment d’appartenance.

Un marketing paradoxal

Les marques l’ont bien compris, et n’hésitent pas à utiliser la Pop Culture pour vendre. Souvent vue comme underground, la pop culture est aujourd’hui devenue culte. Et cela en devient paradoxal.
Prenons l’exemple du groupe Nirvana dont le mouvement grunge prônait un refus du consumérisme : son nom est aujourd’hui imprimé sur des t-shirts dans les rayons de H&M. Ainsi la dérive du marketing galvaude le message original.

Aussi, bien que la Pop Culture vienne d’un mouvement contestataire de la société de consommation, elle est maintenant utilisée pour vendre. Un accord paradoxal qui fonctionne plutôt bien et qui, finalement, correspond à l’esprit de contradiction de la pop culture. CQFD.

Crédits photo : © Marvel Comics